Les OSTC comparaître à Valence pour une demande de réadaptation avant que le pape

Valence, dont huit Juillet deux mille six,

1ère action .-

A quinze heures et dix minutes, nous avons des gens dans le palais de l'archevêque, la résidence du pape pendant son séjour en Espagne. En vêtements rituels et la formation nous n'avons pas pu s'approcher de l'entrée de la même, puisque la zone a été clôturée. Il s'approche d'une unité de police gardaient la ceinture de sécurité d'abord, qui prend soin de notre demande par l'intermédiaire du procureur général. Il revient à notre point de la formation avec un supérieur. Cela va prendre soin de notre demande, marchant dans le palais.

Après l'attente initiale, ils se réfèrent à nous informer Mgr littéralement procureur général »à Sa Sainteté. nous pouvons recevoir de son horaire chargé. Expressément s'engagent à vous apporter notre lettre.

Il donne l'action terminée laissant la place dans la formation, étant quinze heures et quarante-trois minutes.

aaaaaaaaaaaa

2ème action .-

Situé notre objectif dans un groupe d'hôtels, qui est l'hôte de la curie, où les dix-neuf heures et trois minutes, nous nous approchions de l'hôtel Melia anglais. À propos de procureur donne accès élevée, se référant à un numéro de la police nationale. Montre l'attitude de l'agent nerveux et belliqueux, fait de nous éloigner vers le côté, lui demandant de la documentation pour chaque membre de l'O +, qui se forme alors que nous continuons d'attente.

Apparaît son supérieur que vous demandez indiquant la raison de notre présence là-bas. Le procureur général indique que cela est motivé par notre intention de remettre une lettre à un membre de la curie, probablement le plus haut rang. Il entre dans l'hôtel, nous avons attendu.

Les mesures de sécurité sont spectaculaires depuis notre arrivée, en notant de nombreuses précautions, je ne sais pas si par hasard ou par le Protocole, trois voitures de rejoindre l'Anti-Riot Unit.

Il a d'abord reçu, nous vérifions notre affiliation à la radio. Enfin, il ya son supérieur, ceci dit poliment de nous que notre lettre sera envoyée au nonce de Sa Sainteté, après consultation d'un Ministère de la AA.EE.

De la tension initiale, nous sommes partis après la bienveillante attention du service de sécurité, la formation continue reste le dix-neuf heures et trente-sept minutes.

La curie du Vatican, ainsi que Sa Sainteté le Pape, doivent savoir que l'Ordre souverain du Temple du Christ, a persévéré jusqu'à ce que l'Église romaine, a reconnu l'énorme injustice inscrite dans les annales de l'histoire, commis contre notre Ordre, et de reconnaître martyre et la torture subie par nos majors frère.

Les Templiers sont pas l'histoire, pas mort comme certains pourraient le penser. Dieu a permis que dans son infinie bonté et de miséricorde que nous sommes ici.

Non nobis!